Elo Touch Solutions

Étude de cas

Bornes tactiles pour les autoroutes du soleil

Paris, Septembre 2004

Au terme d'une consultation européenne pour la fourniture des écrans tactiles destinés à l'exploitation des péages de ses autoroutes, le groupe ASF "Autoroutes du Sud de la France" a choisi Elo TouchSystems comme fournisseur et partenaire. Pour Elo, constructeur et leader en technologie tactile, cette application représente un marché de 500 écrans tactiles.
«Les critères de sélection reposaient sur des contraintes de fonctionnement, d'environnement, de coût et d'encombrement. En particulier, l'écran ne devait pas excéder 6 centimètres d'épaisseur», indique Laurent Priem, Responsable de projet et d'intégration au niveau des péages chez ASF. L'exploitant a également participé au choix des écrans tactiles sous le contrôle de techniciens et de l'ergonome d'ASF, M.J.M.Llorca.

Depuis de nombreuses années, le système d'automatisation des voies de péage des autoroutes ASF fonctionnaient sous MS DOS, aujourd'hui il a évolué vers Windows 2000, d'où la nécessité de modifier l'infrastructure de ces bornes de péage. Il était impératif que les écrans tactiles Elo aient une excellente robustesse pour pouvoir fonctionner jour et nuit à cent pour cent de leurs capacités, en garantissant une fluidité du trafic, évitant ainsi les bouchons aux centres de péage ; « il n'est pas rare, lors des jours d'affluence, d'avoir jusqu'à 6 000 véhicules par jour qui s'arrêtent à une borne d'entrée de péage », précise L. Priem.

Moniteurs parfaitement adaptés

Les bornes tactiles sont disposées le long des voies de péage des autoroutes ASF. Chaque borne, de construction métallique, est constituée d'un ensemble d'équipements comprenant un automate PC, un écran tactile AccuTouch résistive à 5 fils, un distributeur de tickets, une carte-alimentation et des périphériques. Une imprimante intérieure encode les tickets sur piste magnétique mentionnant le lieu d'entrée, l'heure et le jour, en vue d'établir le montant à payer au péage à la sortie.
L'intégration du moniteur tactile 1224L avec AccuTouch dans cet ensemble, a été aisée grâce à sa forme plate et à sa possibilité de montage arrière à la norme VESA. En outre, pour assurer une totale étanchéité à l'ouverture de la porte de la borne en cas de forte pluie, Elo TouchSystems en partenariat avec ASF, a effectué de légères modifications mécaniques au moniteur. Autre point important compte tenu des conditions climatiques du sud de la France, les écrans 12 pouces 1224L d'Elo offrent une très bonne qualité d'image, même en plein soleil et ils présentent d'autre part une parfaite étanchéité aux intempéries

Priorité à l'exploitation

La mise en place des écrans tactiles fait partie d'une politique d'automatisation et de modernisation des barrières de péage d'ASF, mixant le paiement automatique par carte bancaire ou télépéage et le paiement manuel.
L'opération vise notamment les exploitants : « Sur les 6.200 salariés d'ASF, 2.500 personnes travaillent uniquement à l'exploitation des péages de nos autoroutes », explique L. Priem.

L'écran tactile a fait gagner du temps aux exploitants et a procuré une meilleure convivialité aux techniciens de maintenance. Ainsi pour afficher et utiliser les données nécessaires à la bonne régulation du flot de voitures et de camions, il suffit de toucher simplement du doigt une zone déterminée de l'écran.
La partie gauche de l'écran tactile concerne les données relatives aux commandes «ouverture voie», «fermeture voie» avec feu d'affectation rouge ou vert de la voie, ainsi que les fonctions «initialisation», «paramètres», «simulation présence», «simulation passage», «état périphérique», «fonction système», «évacuation usager» etc. La partie droite, affiche un menu déroulant donnant accès à des informations générales de maintenance.
Le responsable de maintenance des bornes tactiles peut aussi avoir directement accès au programme du système et peut sélectionner des modules spécifiques pour l'entretien au moyen d'une interface d'émulation de clavier.

Le groupe ASF (8.500 salariés) conçoit, construit et exploite des autoroutes. Il s'articule autour de deux réseaux complémentaires ASF (Autoroutes du Sud de la France) et ESCOTA (Esterel /Côtes d'azur).
Le groupe ASF exploite le plus grand réseau d'autoroutes à péage en France, soit plus de 3.000 kilomètres.
Dotée d'une organisation décentralisée, ASF compte sept directions régionales subdivisées en 30 districts et supportées par des directions fonctionnelles à Avignon.
S Sa mission est de désenclaver les régions, tout en intégrant harmonieusement ses autoroutes dans les territoires traversés, et en respectant le cadre de vie des riverains. Vis-à-vis de ses clients, ASF a pour tâche d'optimiser les temps de parcours en garantissant un maximum de sécurité et de confort sur l'ensemble du réseau.